Surveillez vos boîtes aux lettres!

Une nouvelle parution du Condoliaison sera bientôt dans les maisonnées de nos membres. Une entrevue exclusive a été réalisée avec le maire de Montréal, M. Denis Coderre.




Entrevue avec Denis Coderre

Montréal à l’heure des grandes métamorphoses


Le mot « copropriété » est sur toutes les lèvres à Montréal. Génératrice de revenus substantiels en taxes foncières dont les grandes cités s’accommodent plutôt bien, cette formule d’habitation collective s’inscrit dans une ambition encore plus grande : densifier la population des villes pour freiner l’étalement urbain. Les condos seront de tous les enjeux au cours des prochaines décennies, notamment à Montréal, en raison du Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) concocté par nos élus. Celui-ci prévoit, entre autres, des aménagements TOD (Transit Oriented Development) qui transformeront plusieurs secteurs de Montréal en « villages urbains », grâce à un accès à pied et à vélo aux commerces, aux services de proximité et au travail. Les voitures seront moins nombreuses à sillonner les rues, ce qui améliorera la qualité de vie des Montréalais.

Pour en savoir un peu plus sur ce qui se trame à Montréal en matière d’urbanisme, Condoliaison a rencontré son maire, Denis Coderre. Pendant cet interview, l’homme a donné son avis sur les condos, tout en expliquant le rôle qu’ils seront appelés à jouer à moyen et long terme. Il s’est en outre épanché sur la ville qu’il dirige, qui représente l’une des grandes cités du monde en pleine métamorphose.

Monsieur Coderre, que pensez-vous du développement de Montréal au moyen de la copropriété?

La qualité première des condos est leur plus grande accessibilité, vue leur coût moindre que ce qu’il faut payer pour acquérir une maison unifamiliale. Ils permettent aux personnes seules, aux couples et aux familles d’acquérir une propriété en fonction de leurs besoins et selon leurs moyens. La copropriété est en outre appréciée parce qu’elle propose une grande variété d’immeubles, qu’il s’agisse par exemple de bâtiments comptant deux ou trois étages, de tours d’habitation et de maisons en rangée. On la retrouve aussi dans presque tous les quartiers de la ville. Si la copropriété fait parfois l’objet de critiques, il faut néanmoins savoir qu’elle répond à des besoins nouveaux, vu la plus petite taille des ménages dont les habitudes de vie ont passablement changé.

Habitez-vous dans un condo?

Je vis dans une maison, mais je pourrais éventuellement emménager dans un condo, une fois que les enfants auront quitté le nid familial. À Montréal, la copropriété est ...

Lire la suite

Montréal, le 26 septembre 2014